« Un brunch algérien, ça vous tente ? », annonce Iyas Begriche depuis le restaurant algérien Thala, à Paris 11. Thala est un restaurant algérien qui a ouvert ses portes dans la capitale parisienne depuis mars dernier.

Mélangeant plats algériens et spécialités typiquement kabyles, l’établissement propose une carte aux tarifs abordables. Mais la grande nouveauté du restaurant est un brunch algérien tout à fait original !

Brunch algérien au restaurant Thala à Paris

Depuis la salle sobrement décorée du restaurant Thala, l’influenceur algérien @iyasoony nous embarque pour un repas atypique qui fusionne des mets sucrés et salés.

« Thala vient de lancer un brunch 100 % DZ ! », affirme Iyas, et les images qu’il partage de ce fameux brunch sont tout à fait succulentes.

Jusqu’au 14 juillet 2024, tous les dimanches de 11h à 16h, le restaurant propose de tout et pour tous les goûts : baghrir, mchaoucha, pizza carrée, mhadjeb, msemen, bruschettas aux garnitures diverses…

Iyas ajoute : « Le menu est à 11,90 € pour 1 sucré, 1 salé et une boisson. Ou 23,90 € pour 3 sucrés, 3 salés et deux boissons ».

Des tarifs qu’il juge très raisonnables, « d’autant que l’on est rassasié à la fin ». Il y a même des clients qui ont opté pour des doggy bag « parce qu’ils n’arrivaient pas à finir » .

@iyasoony

BRUNCH ALGERIEN – RESTAURANT THALA / tous les dimanches de 11h à 16h. Adresse : 5 rue morand 75011 . Dites que vous venez de ma part et vous aurez quelque chose en plus 😇. Offre valable jusqu’au 14/07/2024.

♬ Assegasa damervuh – Samy & Hassiba Amrouche

Dans ce brunch entièrement pensé à l’algérienne, des spécialités des quatre coins de l’Algérie sont au menu.

« Ce qui est génial avec ce genre de brunch, c’est qu’on retrouve des saveurs que l’on avait un peu oubliées ou perdues », confie Iyas sur ses réseaux sociaux, invitant ainsi les Algériens de France à retrouver les saveurs de leur pays au restaurant Thala.

Des spécialités algériennes mises à l’honneur dans un brunch novateur

Lui-même a redécouvert avec joie la fameuse mchaoucha, une sorte d’omelette à la semoule kabyle frite, spongieuse, légère et au bon goût de miel.

« Ça fait tellement longtemps que je n’en ai pas mangé. Franchement, c’était l’occasion de le faire ! », dit-il.

Les tables bien garnies sont colorées, et les mets proposés sont algériens ou font référence à des aliments algériens, comme le mbesses, l’huile d’olive sur les bruschettas de fromage, ou encore les sodas Hamoud et Selecto.

« Si vous y allez, dites que vous venez de la part de Iyasoony, vous aurez un petit truc en plus ! », adresse l’influenceur à sa communauté de 122.000 followers, ce qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

Ils sont effectivement des dizaines à affirmer vouloir s’y rendre dans l’espace commentaires.

« Mille merci pour cette découverte. Je mange avec les yeux, je m’y rendrai ! », « Je vais essayer d’y aller quand je viendrai à Paris », « Ce beau dressage me tente vraiment », « Franchement, c’est vraiment magnifique et pas cher », lit-on parmi la centaine d’interventions.